MISSA UTICA au Kunstenfestivaldesarts

Quand et où ?


Distribution +
Production +
Partenaires +

La création Dream City 2023, missa luba de Samy Baloji, renommée Missa Utica et avec une nouvelle interprète, la performeuse Bwanga Pilipili, sera en diffusion à Bruxelles au Kunstenfestivaldesarts du 29 mai au 1er juin prochain.



Le premier évêque noir nommé par l’église catholique aurait dû s’installer à Utica en Tunisie, mais n’y est jamais arrivé. Son histoire est le point de départ de la nouvelle création de Sammy Baloji. Missa Utica retrace son parcours, dans le contexte du royaume du Kongo du 15e siècle et de l’évangélisation de l’Afrique. Nous assistons aux premiers contacts et échanges diplomatiques, alliances et mésalliances. Les enjeux stratégiques des colonies et de l’esclavage se présentent à nous, donnent à voir comment le passé colonial africain se heurte aux réalités politico-économiques actuelles.



La forme de ce récit s’inspire de la Missa Luba, une messe latine utilisant des chants traditionnels congolais. Composée par un missionnaire belge du XXe siècle, elle est réinterprétée par Barbara Drazkov et Pytshens Kambilo dans un dialogue entre musique classique européenne et rumba congolaise. La performeuse Bwanga Pilipili nous raconte ce récit composé de plusieurs tableaux qui imaginent une messe remplie de l’iconographie des grand·es héro·ïnes congolais·es. Sous l’impressionnante verrière de la Mercerie et sur un grand tapis tissé en Tunisie, l’installation de Baloji dévoile des territoires et des récits disparates à travers les époques pré et post-coloniales, enfin reconnectées et entrelacées.



> Réservez votre billet

Informations pratiques

Du 29 mai au 1er juin 2024 au Kunstenfestivaldesarts

20h30

Durée

1h

Partager

A lire aussi...