Atelier d’écriture avec Bochra Triki

dans le cadre du Contre musée sur les libertés individuelles

Quand et où ?

août 2021

Production +
Partenaires +

Cet atelier s'est orienté vers une réflexion autour de la création d'archives autour de la notion du désir, dans ses multiples facettes et comment ce dernier participe à la libération individuelle à travers des témoignages anonymes.

L'idée est d'entamer un processus long de collecte de données matérielles et immatérielles (notamment à travers le son) de ces expériences invisibilisés et de réfléchir aux défis à dépasser pour concrétiser ce projet : collecter ces archives dans un lieu sécurisé, les transformer de manière à garantir l'anonymat des personnes, trouver des alternatives aux refus d'être enregistrés par certain.es... 


Ces réflexions déterminent des éléments importants qui constituent les bases d’une future installation dans le cadre du Contre musée sur les libertés individuelles : 

- l'idée que le désir individuel, dans sa multiplicité (désir amoureux, sexuel, désir d'appartenance, d'expression de soi, d’accomplissement, etc.) a été le fondement de création de collectivités militantes et artistiques, ou de collectivités qui ont choisi de vivre ensemble et de quitter leurs foyers initiaux pour pouvoir être soi-même.

- l'idée de transformer ces récits de désir pour ne pas "exposer" les voix des personnes elles-mêmes, d'où l'appel à des actrices pour réinterpréter ces récits.


A propos de Bochra Triki

Bochra Triki est professeure agrégée de français et opératrice culturelle dans plusieurs projets. Elle a notamment co-organisé Chouftouhonna, le festival international d'art féministe de Tunis durant ses quatre éditions. Elle a également cofondé Shift, un projet de romans graphiques féministes en papier et en numérique. Elle est actuellement co-curatrice du festival Tashweesh et réalisatrice de podcasts avec Inkyfada.

Informations pratiques

Du 19 au 22 août 2021 à Tunis

Informations prix

Gratuit

Partager