Résidence de Sara Dziri à Tunis : projet Black Hole

Quand et où ?


Du 15 au 24 juin 2024

L'Art Rue


Distribution +
Production +
Partenaires +

La DJ Sara Dziri, sera à Tunis du 15 au 24 juin pour une première phase de résidence, afin de poursuivre ses recherches pour son prochain projet Black Hole. 



Avec Black Hole, Sara Dziri, en collaboration avec la danseuse-chorégraphe Yasmina Tayoub, crée un pont entre la culture rave et la danse contemporaine, entre la musique électronique et la tradition de transe nord-africaine, entre les ravers et le reste du monde.


Elles examinent le phénomène de la transe et de la rave à partir de leur propre héritage culturel. La question centrale: comment la rave peut-elle devenir une méthode de survie pour les personnes qui sont fatiguées de vivre dans une société où elles ne sont pas acceptées pour ce qu'elles sont?


Lors d'une visite de travail au Caire (EG), Sara a été inspirée par le zār, une ancienne tradition de transe curative centrée sur les femmes qui ne rentrent pas dans le moule conventionnel et trouvent une communauté les unes avec les autres. Un zār est dirigé par une femme qui, par le chant, la danse et la musique, recherche l'origine des luttes de quelqu'un. Sous la conduite de la musique répétitive, elles cherchent ensemble la guérison.


Sara a vu de fortes similitudes avec la culture rave underground qui a émergé dans les années 1980 à New York à la suite des émeutes de Stonewall. Communauté, guérison et connexion par la danse et la musique, loin des regards de la condamnation sociale et politique. Elle a rapidement senti que son idée pour Black Hole nécessitait plus que le seul médium de la musique.

Informations pratiques

Du 15 juin au 24 juin


à Tunis

Partager

A lire aussi...