Tashweesh - تشویش

Quand et où ?

2020-2022

Partenaires +

تشویش Tashweesh est un projet artistique et culturel multidisciplinaire se déployant dans plusieurs villes, qui vise à créer de nouvelles alliances féministes et proposer un espace dédié aux pratiques artistiques et à la recherche interdisciplinaire dans le domaine du féminisme intersectionnel en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

A propos de la retraite en ligne

 

Dans le cadre de la prochaine édition du festival de Tashweesh qui aura lieu à l’automne 2022, L’Art Rue à Tunis organise une retraite en ligne les 3 et 4 décembre 2021 pour des artistes et activistes travaillant sur les questions de féminisme, de genre et des sexualités. Durant cette rencontre, les participant·e·s auront l’occasion de partager leurs recherches, leurs idées et leurs projets ainsi que d’interagir avec d’autres candidat·e·s et expert·e·s ainsi qu’avec les co-curatrices de Tashweesh 2022, Tania El Khoury et Bochra Triki.


A l'issu de l'appel à participation lancé en mai 2021, 25 candidat·e·s ont été retenu·e·s originaires de 10 pays (Algérie, Tunisie, Liban, Maroc, Syrie, Allemagne, UK, Italie, Belgique, France) avec 21 projets pour participer à cette retraite :


Leila Saadna, Meryem Marzouki, Indigo Canulli Stefanelli, Manon de Matauco, Manal Tass, Kaoutar Chaqchaq, Zoë Aiano, Anna Bener, Rana Feghali, Rokaya Chaarani, Sabine El Chamaa, Sophia Moussa, Dalia Naous, Petra Serhal, Soukaina Habiballah, Bochra Taboubi, Salma Labayed (aka Sassouki Salma), Hope Mokded, Rita Adib, Mirella Salamé, Sidonie Ale, Serena Vittorini, Jes Bolduc, Federica Bueti et Nat Skoczylas.


> détails des projets et des participant·e·s sous l'onglet "Télécharger"



A propos des co-curatrices de Tashweesh


Tania El Khoury est une artiste dont le travail se concentre sur l'interactivité du public et son potentiel politique. Le travail de Tania a été traduit en plusieurs langues et montré dans 32 pays et 6 continents dans des espaces allant des musées aux téléphériques. Elle est lauréate du Soros Art Fellowship, du Bessies Outstanding Production Award, du International Live Art Prize, du Total Theater Innovation Award et du Arches Brick Award.

Tania est la directrice du Centre OSUN pour les droits de l'homme et les arts au Bard College de New York. Elle est titulaire d'un doctorat de Royal Holloway, Université de Londres. Elle est associée au collectif d'artistes Forest Fringe au Royaume-Uni et est co-fondatrice de Dictaphone Group au Liban, un collectif de recherche et d'art vivant visant à questionner notre rapport à la ville et à redéfinir son espace public.


Bochra Triki est professeure agrégée de français et opératrice culturelle dans plusieurs projets. Elle a notamment co-organisé Chouftouhonna, le festival international d'art féministe de Tunis durant ses quatre éditions. Elle a également cofondé Shift, un projet de romans graphiques féministes en papier et en numérique. Elle est actuellement co-curatrice du festival Tashweesh et réalisatrice de podcasts avec Inkyfada.

Partager