Festival Dream City du 30 septembre au 9 octobre  ·  Programme complet en ligne  ·  Billets disponibles en ligne sur notre site et aux guichets du Théâtre Municipal de 9h à 19h

L'édito

par Selma & Sofiane Ouissi, Jan Goossens

Quand et où ?

Dream City 2022

En sortant d’une longue attente et d’une pandémie qui nous a toutes et tous fragilisés, c’est avec un immense bonheur que nous partageons avec vous la programmation de l’édition 2022 de Dream City. Nous vous proposons de nous réunir à Tunis du 30 septembre au 9 octobre prochain pour un temps intense et festif de création artistique et de solidarité citoyenne.


Solitude et souffrance nous ont parfois marqués ces dernières années. Pour L’Art Rue également, ses équipes et artistes, le report de Dream City 2021 a été un moment douloureux et compliqué. Plusieurs œuvres de l’édition à venir, comme ‘Wajdan’ et ‘Lettres du Continent’, en témoigneront. Mais les artistes au centre de ces deux films, et beaucoup d‘autres, nous montrent également comment la pandémie nous a confrontés à des questions profondes et inévitables et à des opportunités à ne pas manquer. Nous espérons de tout cœur que Dream City résonnera fortement avec les turbulences d’un ancien monde qui s’effondre et un nouveau qui devra se construire dans la difficulté et l’incertitude. ‘Métamorphose #2’, une des créations de cette édition, résume tout cela dans son titre. 


Virus, guerres, crises de toute sorte et coups d’état : rien n’est aujourd’hui stable et tout se transforme. Notre pays et notre région n’y échappent pas. Des artistes tunisiens, marocains, algériens, libanais, égyptiens, soudanais et congolais nous en parleront. En même temps, l’espoir, l’optimisme et la joie seront très présents : dans les rues et sur les places de la Médina et bien au-delà, mais aussi au Théâtre Municipal, nous chanterons et danserons ensemble, et nous ferons la fête. Avec les Tunisiennes et Tunisiens Emel Mathlouthi, Katybon et Aly Mrabet, mais aussi avec Pepe Elmas Naswa de Kinshasa et Alsarah de Khartoum.   


Plus que jamais ‘Dream City’ se veut une plateforme et un espace partagé en plein milieu de la cité où artistes, penseurs et citoyens s’approprient et travaillent les grandes questions de l’avenir. Comment faire en sorte que notre terre reste habitable ? Et comment créer au mieux à partir de toutes les nouvelles perspectives qui s’annoncent à nous ? La création contextuelle, inclusive et participative, les espaces publics et extérieurs comme lieux de fabrication et de partage, et l’investissement d’institutions culturelles phares de notre cité : ce sont nos stratégies et outils principaux. Dans ‘Cypher’ de Ridha Tlili, ‘Flagrant Délit’ d’Essia Jaïbi, "...عن" de Ala Eddine Slim et Malek Gnaoui, ou ‘Fragments de Feu’ de Radouane El Meddeb, les points de départ, les corps et les contenus des créations émergent directement de notre territoire, ses populations, son histoire et architecture, et ses grands enjeux sociétaux et culturels. 


Que ce soit la crise climatique qui nous entoure déjà en permanence et qui devra dès maintenant être notre grande priorité à nous toutes et tous, comme le montre Maria Lucia Cruz Correia, et ses partenaires locaux autour du Lac Sijoumi ; le besoin de création d’espaces partagés et inclusifs, comme chez Essia Jaïbi et Andrew Graham ; l’action urgente autour d’un espace méditerranéen de plus en plus fermé et mortel, qui ne correspond plus au mythe convenu d’échange interculturel, comme témoignent les créations de Rossella Biscotti, de Fakhri El Ghezal, ou le sommet ‘Between Land and Sea’, curaté par les historiens Leyla Dakhli et Adnen El Ghali ; l’impact dévastateur d’agressions régionales sur des pays comme la Palestine ou le Liban, dont parle l’œuvre de Lawrence Abu Hamdan ; ou la force inspiratrice et fédératrice de notre patrimoine Amazigh commun au Maghreb, comme le montre Radouane Mriziga dans ‘Libya’ : Dream City incarne les enjeux brûlants et incontournables pour nous, Tunisois.e.s et Tunisien.n.e.s ; et pour le monde entier. Nos actions sont locales, nos réflexions globales.


Créer des œuvres uniques qui ne peuvent être faites qu’avec et pour Tunis ; réunir des artistes du monde arabe, du continent africain et de l’Europe, qui ont rarement l’occasion de se fréquenter ; marier processus et formes artistiques pointues, et cultures et contenus populaires ; mélanger performances, installations, concerts, films et débats d’idées ; questionner, contester, danser, et célébrer ; de la Hafsia à Bab Souika en passant par le quartier du Belvédère et le Théâtre Municipal sur l’Avenue Habib Bourguiba : Dream City vous invite chaleureusement à venir partager tout ça, avec nous !


Selma et Sofiane Ouissi, Jan Goossens


Partager